FAQ

1. J’ai des douleurs persistantes ; à qui puis-je m’adresser ?
2. J’ai un traitement antidouleurs par patchs et je pars un week-end en thalassothérapie ; puis-je me baigner en eau chaude ?
3. Je suis seule et très fatiguée par mes traitements, je ne peux plus accompagner mes enfants à l’école ; à qui je peux m’adresser ?
4. Mon père à un cancer et j’aimerais avoir des conseils ; je ne sais pas comment l’accompagner.
5. Ma mère est hospitalisée mais aimerait revenir à la maison ; quels sont les professionnels qui pourront nous aider à domicile ?
6. Mon médecin m’a prescrit des compléments alimentaires mais tout m’écœure ; existe-t-il quelque chose pour diminuer ces nausées ?
7. Ma sœur va commencer un traitement de radiothérapie ; où puis-je trouver des renseignements sur ce traitement ?
8. Mon enfant est malade ; où puis-je trouver du soutien ?
9. Je dois subir une opération importante et j’aimerais faire mes directives anticipées ; qui peut m’aider à les réaliser ?


1. J’ai des douleurs persistantes; à qui puis-je m’adresser?

La prise en charge de la douleur et tout autre symptôme nécessite une collaboration entre médecin et soignants. En premier lieu, nous proposons de contacter le médecin traitant. D’autres professionnels de la santé sont également à votre disposition. Veuillez trouver plus d’information sous « Où trouver des soins palliatifs« .

2. J’ai un traitement antidouleurs par patchs et je pars un week-end en thalassothérapie ; puis-je me baigner en eau chaude ?

voir la Brochure patch anti-douleur

3. Je suis seule et très fatiguée par mes traitements, je ne peux plus accompagner mes enfants à l’école ; à qui je peux m’adresser ?

Les différents service de soins, ainsi que les associations et les services des bénévoles peuvent vous aider. Veuillez trouver leurs coordonnées sous service des soins et soutien/accompagnement.

4. Mon père à un cancer et j’aimerais avoir des conseils ; je ne sais pas comment l’accompagner.

A Genève, il y a plusieurs possibilités de trouver du soutien et de l’accompagnement dans des situations difficiles telles que l’atteinte d’un proche d’une maladie incurable. Il existe des associations comme la Ligue Genevoise contre le Cancer ou l’association Entrelacs, mais un soutien spirituel ou psychologique peut également être souhaité. Vous trouvez plus d’informations dans la page soutien/accompagnement.

5. Ma mère est hospitalisée mais aimerait revenir à la maison ; quels sont les professionnels qui pourront nous aider à domicile ?

Un bon encadrement lors d’un retour à domicile est nécessaire afin de garantir un déroulement dans les meilleures conditions. Pour vous guider dans votre choix, nous avons établi une liste des différents professionnels spécialisés en soins palliatifs à domicile. Voir la page à domicile.

6. Mon médecin m’a prescrit des compléments alimentaires mais tout m’écœure ; existe-t-il quelque chose pour diminuer ces nausées ?

La prise en charge de la douleur, mais également de nombreux d’autres symptômes découle du rôle des professionnels spécialisés dans le domaine des soins palliatifs. La nausée est un symptôme qui peut être traité d’une manière efficace. Vous trouvez sous la rubrique « Où trouver des soins palliatifs » tous les professionnels qui peuvent vous conseiller et améliorer votre prise en charge.

7. Ma sœur va commencer un traitement de radiothérapie ; où puis-je trouver des renseignements sur ce traitement ?

Les HUG ont crées plusieurs brochures destinées aux malades et à leurs proches. Pour des questions auxquelles vous n’y trouvez pas de réponses, un médecin spécialisé ou non peut vous donner des réponses.
Voir la Brochure radiotherapie

8. Mon enfant est malade ; où puis-je trouver du soutien ?

Un chapitre entier sur notre site web est consacré aux soins palliatifs pédiatriques. A tout moment, les soignants, des bénévoles ou des associations peuvent vous accompagner et soutenir. Voir la page  soutien/accompagnement.

9. Je dois subir une opération importante et j’aimerais faire mes directives anticipées ; qui peut m’aider à les réaliser ?

Il existe des formulaires, mais, souvent, ils sont tellement généralisés qu’ils ne sont pas adaptés à votre situation. Mieux vaut prendre un papier blanc et un stylo et noter ses préférences thérapeutiques, valeurs qui guident ces choix, soi-même ou avec de l’aide d’un professionnel de la santé, soit votre infirmière ou votre médecin traitant. Si vous utilisez un formulaire, ajouter des directives plus personnelles et compléter le formulaire. La  brochure des HUG peut vous aider dans la démarche d’élaboration de vos directives anticipées…
Voici la brochure réactualisée

Dernière modification le 22 juin 2016